MGTOW est élitiste

MGTOW est presque tout le temps mal présenté, par opportunisme ou sincère incompréhension, dans les médias ou par les curieux. On retrouve certaines de ces méprises jusque chez les personnes qui se définissent comme MGTOW. L’objectif de cet article est de clarifier quelques points essentiels sur la pensée MGTOW.

MGTOW n’est pas une solution sociétale, mais individuelle

MGTOW n’a jamais été une solution à grande échelle et ce n’est pas sa vocation. La communauté MGTOW regroupe des hommes ayant observé qu’ils avaient eu la même réaction. Cette réaction relevait de l’envie d’autonomie et de désengagement et faisait suite à diverses expériences personnelles ou à des observations sur le sort de leurs pères, oncles, frères ou amis.

MGTOW n’est donc pas une solution clef en main à un problème unique. C’est avant tout une démarche personnelle et individuelle. Il est assez évident que la société n’a rien à bénéficier d’hommes qui se retirent du jeu, tous les MGTOW en sont conscients. Personne n’affirme qu’une société où les hommes s’isolent durablement fonctionne mieux.

MGTOW n’est pas destiné à tout le monde

Non contente de ne pas être une solution à l’échelle sociétale, ce n’est pas non plus une solution individuelle adaptée à tous les hommes. Beaucoup sont bien trop dépendants des femmes. On retrouve parmi ceux-là les incels, les tradis qui veulent croire qu’un mariage sain soit toujours possible pour tous, ou tout simplement l’homme lambda englué dans les slogans de son temps et un peu trop gentil. En somme, MGTOW convient à une minorité d’hommes. Les femmes ne ressentiront jamais l’existence de MGTOW, la société non plus.

MGTOW n’est pas une excuse

Il faut prendre cette incompréhension de deux manières différentes. Ce n’est pas une excuse à la médiocrité d’un incel qui, par fierté, fera mine de “partir comme un prince” alors que personne ne voulait de lui. C’est la morale de la fable du renard et des raisins de La Fontaine. Certainement qu’il en existe, il faut néanmoins admettre que ce ne sont pas des MGTOW.

À l’inverse, il ne faut pas se servir de MGTOW comme une excuse pour devenir médiocre. Ne plus jouer au jeu truqué des relations homme/femme ne vous exempt pas d’être honorable. Il ne faut pas se distancier du besoin de validation féminine pour se détacher de tout amour propre. C’est justement l’erreur fondamentale à ne pas faire et qui est symptomatique d’une incompréhension de la distanciation de ce besoin. Il faut comprendre qu’on peut faire tous ces efforts, mais que c’est en premier lieu pour soi-même.

Arrêter de prendre soin de soi et de son développement sous prétexte qu’on devient MGTOW, est une trahison du concept même de MGTOW. Finalement, rentrer dans cette logique est révélateur non pas d’une indépendance à la validation féminine mais au contraire d’une incapacité à avoir des standards pour soi-même en l’absence d’attraction sexuelle. Ne plus s’entretenir dès qu’on se définit MGTOW, ce n’est pas “sortir du jeu”, c’est au contraire y participer pleinement en croyant qu’il faut ce besoin de validation pour ne pas être pitoyable. Sortir du jeu, c’est continuer de se respecter malgré l’absence d’un besoin de validation.

Ne pas être MGTOW n’est pas si grave

Il y a des gens trop dépendants de la validation féminine pour pouvoir en sortir. Beaucoup y trouvent une forme d’équilibre et s’en accommodent. L’idée d’une communauté MGTOW n’est pas d’imposer un mode de vie à des gens qui ont une vie satisfaisante. La communauté MGTOW tend simplement une main à ceux qui en ont besoin. Vous pouvez puiser beaucoup de connaissances pratiques ou théoriques dans la communauté MGTOW, sans que la démarche ne vous corresponde.

Conclusion

MGTOW est destiné à une poignée d’hommes. La finalité de MGTOW n’est pas de résoudre les problèmes de la société ou des relations entre les hommes et les femmes par une solution clef-en-main. C’est une réaction individuelle aux problèmes de la société.

MGTOW ne vous doit rien, vous le savez, mais vous ne devez en retour rien à la communauté MGTOW. Ce n’est pas une secte, vous n’y avez aucun engagement, aucun compte à rendre à qui que ce soit, aucune justification à apporter. Si vous finissez par comprendre que finalement, vous n’êtes pas MGTOW ou que ce n’est pas ce que vous aspirez à être, alors ne le soyez plus. C’est une démarche que vous pouvez avoir quelques années sur le chemin de votre vie.

Dans un prochain article, nous verrons au contraire en quoi la décision de ne plus/pas être MGTOW peut être inadaptée pour ceux qui la prendraient en raison d’un désir de devenir père, de transmettre. En ce qui me concerne, c’est mon plus gros point faible, ne pas devenir père, néanmoins, je tenterai de vous expliquer pourquoi je n’ai pas renoncé à MGTOW pour autant.

One Reply to “MGTOW est élitiste”

  1. C’est très clair et bien expliqué ! Par contre la dernière phrase te concernant n’est pas bien compréhensible “En ce qui me concerne, c’est mon plus gros point faible, ne pas devenir père”…..On ne voit pas en quoi c’est un point faible….Peut être as tu voulu dire que ton point faible était le “regret” de ne pas devenir père ? Je pense que ton prochain article clarifiera ce point…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *