Comment la victimisation féminine a mis K.O. la Justice

Nous avons appris avant-hier soir la condamnation en première instance du youtubeur Marvel Fitness à 2 ans de prison (dont 1 an ferme) et 10 000 euros d’amende dans une affaire dite de “harcèlement moral”. Condamnation accompagnée d’une cessation de production de contenu en ligne et de soins psychologiques.

Ce procès est un non-sens de bout en bout qui ne fait que ternir l’image déjà écornée de la Justice française, plus préoccupée par des positions idéologiques (dictature des minorités, condamnation pour l’exemple) que par la stricte application du Droit et en l’occurrence, beaucoup plus sensible à la victimisation féminine qu’à une juste appréciation des faits.

I] Résumé des faits

Le départ de l’affaire est une vidéo de critique des youtubeuses fitness par Marvel Fitness. Critique où il écorne plusieurs jeunes femmes sur un ton humoristique. L’une d’elles n’a franchement pas apprécié ses remarques et a choisi de lancer les hostilités contre le Youtubeur par messages privés et par appels à sa communauté.

La vidéo ci-dessous résume assez synthétiquement cette histoire rocambolesque.

II] Un pastiche de procès

Neuf plaignants étaient donc réunis au Tribunal de Versailles, dont trois hommes (principalement Tristan Defeuillet) et six femmes (principalement Aline Marganne, Laure-Alice Bouvier…). Laure-Alice Bouvier a même eu un double rôle inédit dans la justice française puisqu’elle jouait à la fois la plaignante et l’avocate. Enfin, suivant le compte rendu du procès, on peut se dire qu’elle jouait surtout le rôle de l’avocate puisqu’elle a refusé de répondre aux questions de son confrère en tant que plaignante.

La principale plaignante, Aline Marganne, mieux connu sous son nom de scène Aline Dessine a reconnu au cours du procès avoir créé de toute pièce une fausse « dickpic » pour accuser le Youtubeur. En dépit de cet aveu qui aurait dû remettre en cause la bonne foi de la plaignante, Aline Marganne a tenté d’apitoyer le tribunal : « J’ai paniqué, j’étais coincée dans une situation dans laquelle j’étais bloquée depuis des mois ». Une justification passée comme une lettre à la poste, apparemment. L’avocate-victime a elle aussi usé de l’apitoiement en évoquant avec une voix cassée, les profonds traumatismes qu’elle avait subi. 

A l’issue de ce procès surréaliste, le youtubeur a été condamné à 2 ans de prison (dont un ferme), une lourde amende, un suivi psychologique obligatoire et une interdiction d’utiliser les réseaux sociaux. Une peine qui paraît disproportionnée, que ce soit pour les actes en eux-mêmes ou même par rapport aux réquisitions. Ainsi, on pourra rappeler la jurisprudence du cas Marion Seclin ou Nadia Daam : un youtubeur n’est pas responsable des débordements de sa communauté s’il n’en est pas directement à l’origine (appel au raid).

III] Une affaire pas si claire

Quiconque se plonge dans les éléments du dossier se trouve rapidement gêné de trouver des torts chez Marvel Fitness comme chez l’une des plaignantes, Aline Marganne.

Si Marvel Fitness a clairement donné à sa communauté une mauvaise image de Aline Dessine, le seul appel au raid dont nous ayons connaissance provient de l’Instagram de cette dernière. Il convient aussi de rappeler que les deux youtubeurs ont des communautés de taille comparable. On est très loin du cas où un poids lourd de Youtube clasherait un youtubeur débutant.

Le clash et le drama font partie de l’ADN de certains youtubeurs. On pourrait reprocher à Marvel Fitness que ses clashs soient moins constructifs que ceux d’Anal Génocide, mais comme son nom l’indique, Marvel Fitness n’anime pas une chaîne de philosophie.

Du côté de Aline Marganne, les extraits de conversations privées laissent apparaître une personnalité franchement antipathique, calculatrice et manipulatrice. Elle a reconnu pendant le procès avoir fabriqué une fausse dickpic de Marvel Fitness pour donner l’impression auprès du grand public que celui-ci l’avait harcelée sexuellement. La démarche à elle seule en dit long sur sa personnalité, mais ce n’est pas tout. On trouve aussi des négociations (échange d’argent contre absence de clash) ou des menaces détournées (« on a plus de moyens que toi »). Bref, le personnage de la victime éplorée ne colle pas du tout à la réalité des faits.

Dans l’ensemble, l’impression qui se dégage de l’affaire est très mitigée parce qu’assez proche en fin de compte d’une compétition impitoyable entre « influenceurs ». Il paraît peu probable que Marvel Fitness en veuille personnellement à ses prétendues victimes et réciproquement. Dans cette guerre de tous contre tous, ce sont surtout les communautés qui ont agi. Et pour le coup, Aline Marganne a bel et bien appelé sa communauté à faire sauter la chaîne Youtube de Marvel Fitness…

IV] La condamnation

Passons rapidement sur l’amende.

Le vrai choc de cette affaire provient de la peine de prison. Prison ferme. Quand on sait que tant d’infanticides ne sont jamais suivis d’une peine de prison ferme, voilà qui fait réfléchir. Surtout qu’envoyer en prison pour plusieurs mois un homme à la suite d’un procès aussi surréaliste n’a aucun sens. Dans l’intérêt de la société dans son ensemble, on voit mal comment envoyer un homme de cet âge en prison n’est pas un sûr moyen de le marginaliser. 

Le choix d’un suivi psychologique est aussi assez mystérieux. Sur quoi s’appuie-t-il d’ailleurs ? Soit Marvel Fitness nécessite des soins psychologiques et dans ce cas on ne peut pas vraiment le juger responsable de ses actes, soit il est responsable de ses actes et n’a pas besoin de psychologue. Du moins pourra-t-on convenir que le suivi psychologique ne détruit pas la vie d’un homme, contrairement à la prison.

L’interdiction de réseaux sociaux et de site internet est pour sa part à peine compréhensible. A l’heure d’écrire ces lignes, il n’est pas certain que cette interdiction soit perpétuelle. Mais qu’importe. On aurait pu légitimement envisager qu’un homme ayant de l’expérience dans la création de contenu cherche à la mettre en œuvre en tant qu’activité professionnelle. Après tout, Marvel Fitness aurait pu se réinsérer dans le webdesign. Et précisément, on lui interdit cette opportunité de réinsertion. Alors que la vie en ligne représente une part toujours croissante de la vie tout court, la peine d’interdiction de site internet sonne comme un dangereux anachronisme. Non seulement du point de vue de la liberté d’expression (imaginerait-on d’interdire à un citoyen d’empêcher de parler à quiconque, à perpétuité ?) mais aussi de la liberté de création artistique (priverait-on un artiste du droit à peindre ? Pourquoi devrait-on priver un vidéaste du droit à faire des vidéos en live ?).

V] Conclusion : une interprétation qui donne raison aux MGTOWs

On ne pourra pas s’empêcher de relever que ce procès et sa conclusion valident largement les observations MGTOW.

Nombreux sont ceux qui ont critiqué la décision en parlant de racisme systémique. Selon la théorie postmoderne, les minorités sont sur un pied d’égalité. Un homme noir (e.g. Marvel Fitness) et une femme blanche (e.g. Aline Marganne) devraient être à égalité. Or on constate bien à l’arrivée que si la requête des plaignantes a été entendue, c’est en bonne partie grâce à la victimisation des protagonistes. Larmes de crocodile, voix cassée, tout était bon pour renforcer l’image de la pauvre femme victime.

Les pauvres femmes victimes sont, soit dit en passant, toutes issues d’une bourgeoisie très fortunée et assez influente. Ce qui en l’espèce a pu influencer sur l’issue du procès. On sait notamment que l’avocate-plaignante avait des accointances de longue date avec le bâtonnier (un ami de la famille)…

Les agissements d’Aline Marganne révèlent aussi un visage féminin peu glorieux. Ceux qu’on trouverait chez une femme sans vergogne ni morale et prête à tout pour torpiller un rival. Il est de plus en plus courant que la justice prenne la « parole des femmes victimes » comme argent comptant. Ce procès illustre à la perfection que c’est une grave erreur : les femmes comptent leur lot de menteuses, d’affabulatrices et de maîtres chanteurs.

La réaction d’indignation de la communauté de Marvel Fitness est un signe d’espoir. Mais il faudra plus qu’un signe d’espoir pour remettre d’aplomb le système de Justice gynocentré.

11 Replies to “Comment la victimisation féminine a mis K.O. la Justice”

  1. Bonjour, j’aime bien les vidéos de théodore( tsukiyo power), il y a aussi psyhodelik qui à fait 2 bonnes vidéos sur cette affaire, première : https://www.youtube.com/watch?v=30fGvsoyr5Y et deuxième : https://www.youtube.com/watch?v=joPLwXJVOq8
    En tout cas c’est vraiment abusé de l’interdire de réseaux sociaux, je crois qu’ils ont peur qu’il commence à prendre la parole contre les féministes, qu’il parle de fausses accusations, etc… ( car oui, il est abonné à la chaine de psyhodelik entre autres) Et cet aline a encore le droit aux réseaux sociaux bien évidemment…
    En tout cas c’est une histoire à retenir, merci pour cet article.

  2. Je pense que ton interprétation des faits est totalement biaisé par ton idéologie, tu as vu qu’un seul son de cloche est fait ton avis.
    Ton argumentaire se base quasiment uniquement sur la fausse Dick pick sans savoir ce qui a pu se passer pour en arriver la.
    Cependant pour ta défense, je pense que c’était assez difficile d’avoir un autre son de cloche puisqu’il n’y avait pas vraiment de vidéo d’Aline pour avoir son point de vue (même si ça donne une idée du sens unique du harcèlement)

    Au passage, je suis d’accord avec bcp de tes analyses, mais je pense qu’il faut faire attention à pas toujours prendre la défense des hommes et considérer ton rapidement que les femmes jouent les victimes et manipulé.
    Petit vidéo qui donne une autre vision des choses https://youtu.be/2JkY5J1ap_Y

  3. Ceux qui ont suivi l’affaire depuis le début savent à quel point Aline est dingue… mais sa comédie est redoutable.
    Elle avait annoncé sa stratégie et ses vocaux larmoyants, la mise en scène sur sa vidéo de 2h est parfaite.
    Sauf que ce qui a déclenché les abus de Marvel c’est la fausse dickpic, les fausses accusation d’harcèlement sexuel et le fait qu’elle ait voulu faire témoigner des mineurs… donc oui il a abusé mais ça n’a jamais été gratuit. Elle a voulu le détruire.
    Une partie de la manipulation ici :
    https://youtu.be/Sk4I_FJYspE

    1. Oui, dans cette vidéo elle fait la vctime https://www.youtube.com/watch?v=2JkY5J1ap_Y car il est maintenant interdit de réseaux sociaux, donc ne peux pas répondre à cette vidéo, mais dans tous les cas le dossier de l’affaire sera rendu public bientôt, on pourra y voir bcp plus clair. J’espère que MosM nous fera un article 🙂
      Et merci pour le lien vidéo, je ne l’avais pas vu celle-là

    2. Il y a aussi tristant me semble, celui qui essayait de jouer sur l’émotion en disant que sa mère et son grand père sont mort à cause de çe genre d’histoire, mais ça à été débunk, il a été grillé dans une ancienne vidéo ou il disait les vrais raisons de leurs mort.
      Bref face à une bande de crasseux pareil, je peux comprendre les réactions de marvel fitness.
      En tout cas, hate de pouvoir consulter le dossier de la défense d’aline, et celle de marvel, ils vont être rendu public après que l’avocat de marvel fitness sois passé en appel je crois.
      On y verra plus clair.

  4. Je vous suis sur YouTube, j’aime vos vidéos. Mais là je vous trouve particulièrement hypocrite (ou ignorant du dossier en question). Clairement, vous supportez “Marvel” pour le simple fait qu’il est un homme. Vous vous laissez emporter par votre radicalité vis à vis des femmes … Ce que “Marvel” à fait depuis deux ans vis à vis des plaignants et plaignantes est indéfendable … Parce que oui, ce n’est pas simplement une femme qui porte plainte, c’est plusieurs personnes (dont au moins un homme). Je pense que vous regardez cette affaire sous le mauvais prisme. J’aimerais en dire plus, mais par écris c’est compliqué …

  5. Très bonne vidéo qui reprend l’historique, les échanges de commentaires, et vidéos conçernées /https://www.youtube.com/watch?v=ZXyfo0SOrkQ

  6. Très bonne vidéo qui reprend l’historique des échanges et commentaires de marvel/aline/tristan, et vidéos conçernées, voici le lien https://www.youtube.com/watch?v=ZXyfo0SOrkQ
    Je vous invite vraiment à visionner cette vidéo, marvel n’est pas exemplaire, mais aline est nettement pire, une pervers narcisique^^ terme à la mode chez ces crasseuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *